tout savoir sur le guest blogging

Faire connaitre son blog grâce aux articles invités

Tu es un blogueur et tu souhaites augmenter le trafic et le référencement naturel de ton blog ?

Tu es au bon endroit !

Est-ce que tu as déjà entendu parler du guest blogging ?

Cette technique permet d’améliorer le référencement naturel de ton site de manière fiable, simple et efficace.

Le guest blogging est encore peu exploité dans l’hexagone alors qu’il est très apprécié en Amérique.

Dans cet article, je te propose un guide complet pour attirer un maximum de trafic grâce à cette méthode imparable.

Guest blogging : qu’est-ce que c’est ?

Avant de découvrir les trois étapes nécessaires pour exploiter tout le potentiel du guest blogging, partons du point de départ pour mieux avancer.

Les fondements, c’est important !

Définition

Aussi appelé « guest post » ou « article invité » en français, le guest blogging consiste simplement à rédiger un article qui sera ensuite publié sur un autre site. En général, le site de publication aborde des thématiques similaires à celles du site de l’auteur.

Le guest blogging se présente comme un outil puissant du webmarketing qui permet de diffuser un contenu à travers une plateforme tierce, dans le but d’atteindre un nouveau public.

Atouts

Les avantages de cette technique pour ton blog sont nombreux, mais je dénombre trois atouts essentiels :

Travailler le SEO de ton site

Dans l’univers SEO, on dit toujours que le netlinking (stratégie pour mettre en place des liens externes) est le secret de la réussite. Et c’est là où le guest blogging entre en jeu. Son intérêt principal est d’intégrer à ton article invité un lien externe (backlink) qui redirige les internautes vers ton site. Cet avantage est double, car cela permet non seulement de générer plus de trafic, mais également d’accroître ton autorité aux yeux des moteurs de recherche.

Partager ton expertise

Un article invité est l’occasion idéale de partager ton expertise sur ton sujet de prédilection. Tu renforces ainsi ta crédibilité aux yeux de nouveaux lecteurs tout en renforçant ton image de marque.

Atteindre une nouvelle audience

Enfin, le guest blogging peut être comparé à une publicité marketing diffusée directement auprès des personnes intéressées par ta thématique. Cela offre la possibilité d’atteindre un public plus large afin de faire connaître ton site sur le marché.

Maintenant que nous avons fait le point, rentrons dans le vif du sujet ! Voici les trois étapes pour pratiquer le guest blogging comme il se doit et propulser ton blog en pole position.

1# Trouver les sites à contacter

La première étape consiste à trouver les sites sur lesquels publier tes articles invités. Le web est un vaste univers, et dénicher les plateformes appropriées n’est pas de tout repos.

Pourtant, il existe des techniques redoutablement efficaces pour les trouver :

Les partenaires

C’est la technique la plus facile et rapide pour trouver des sites web de qualité avec lesquels entrer en contact. Commence par contacter directement tes partenaires à ce sujet. Peu importe ton domaine, tu travailles certainement avec d’autres entreprises, blogueurs ou sociétés.

Je peux t’assurer que tu auras un grand taux de conversion, car tes partenaires sont généralement faciles à convaincre, et ce, pour trois raisons :

  1. Ils te connaissent
  2. Ils évoluent dans le même domaine que toi
  3. Ils apprécient la qualité de ton travail

Les concurrents

Certains diront que ce n’est pas loyal, mais c’est ainsi que le marché fonctionne.

Si tes concurrents utilisent le guest blogging, pourquoi pas toi ? Et je vais même aller plus loin : pourquoi ne pas tirer profit de certains de leurs contacts pour le faire ?

Pour découvrir où tes concurrents publient leurs articles invités, tu peux utiliser des outils comme SEMRush, RanXplorer et Ahrefs. Ces outils offrent plusieurs fonctionnalités, dont celle d’identifier tous les backlinks de tes concurrents. Tu peux même les trier en filtrant uniquement les articles publiés dans la catégorie « blog », par exemple.

Les moteurs de recherches (Google)

Google est une base de données à ciel ouvert et beaucoup de blogueurs l’oublient. La majorité des blogs qui pratiquent le guest blogging l’indiquent usuellement quelque part sur le web.

Tu peux utiliser certains mots clés pour les identifier :

  • Article invité + thématique de ton site
  • Contribuer au blog + thématique de ton site
  • Guest post + thématique de ton site

Les réseaux sociaux

Pour finir, les réseaux sociaux véhiculent énormément d’opportunités en matière de guest blogging. Certains blogueurs mettent des annonces qu’il est facile de trouver en cherchant par mots clés directement sur le réseau social, un peu comme sur Google.

Sur Facebook, tu peux même retrouver des groupes dédiés au guest blogging. Certains d’entre eux sont généralistes tandis que d’autres se spécialisent dans une thématique bien précise.

De quoi trouver son bonheur rapidement !

Tu ne sais pas sur quel type de blog publier tes articles ? Réponse ici : Quels sont les types de blogs qui ont vraiment du succès ?

2# Classer les sites par ordre de priorité

Si tu as suivi l’étape précédente, tu dois avoir une liste de plus d’une centaine de contacts possibles. Il est maintenant l’heure de trier afin de ne garder que les contacts qui paraissent pertinents.

Je te conseille d’utiliser un fichier Excel avec les cinq colonnes suivantes :

  • Site (ou insérer les contacts en question)
  • Dofollow
  • Thématique
  • Autorité
  • Qualité

Les quatre dernières colonnes vont te permettre de prioriser les sites web à contacter.

Et voici pourquoi :

1.     Choisir uniquement les liens dofollow

L’idée ici est d’indiquer si les liens insérés dans les articles invités de chaque site sont en dofollow ou en nofollow. C’est un élément essentiel car cela impacte significativement ton SEO, et donc, ton référencement naturel.

Plus haut, je t’ai expliqué qu’un backlink permet d’attirer du trafic sur ton site, mais également d’améliorer ton classement sur Google. Pour cela, il est essentiel qu’il soit en dofollow !

Dofollow : en substance, Google est un robot, un gigantesque algorithme qui analyse tous les contenus publiés encore et encore. Ainsi, il va passer en revue ton article invité et s’il trouve un lien dofollow, il le suivra automatiquement et attribuera plus d’autorité à ton blog. En gros, sa réflexion sera la suivante : « si un lien présent sur le site A redirige vers le site B, cela signifie que le site B est intéressant, donc il faut améliorer son référencement ! »

Nofollow : en apparence, les liens nofollow ressemblent à des backlinks classiques. Pourtant, lorsque l’algorithme de Google tombe dessus, il ne les suivra tout simplement pas et continuera à analyser les autres contenus. Ainsi, la valeur SEO est presque nulle et le lien ne contribuera pas à améliorer le référencement et l’autorité de ton site.

Note : tu peux marquer un simple « oui » ou « non » sur les cellules de la colonne « dofollow » de ton fichier Excel.

2.     Prioriser la proximité thématique

Tous tes backlinks, du moins la grande majorité, se doivent d’être pertinents. Aucun lecteur n’aime suivre un lien et se retrouver dans un autre monde, sur un site qui n’a rien avoir avec ce qu’il cherchait.

Note : indique la thématique de chaque site dans la colonne en question et optent en priorité pour ceux dont la thématique se rapproche de celle de ton blog.

3.     Etudier l’autorité des sites

A présent, tu dois analyser l’autorité des sites web. Cette métrique est prise en compte par Google pour identifier et mettre en avant les sites « forts ». Plus l’autorité d’un site est élevée, plus ses capacités d’attirer du trafic s’accroissent.

Avoir un backlink sur un site doté d’une haute autorité améliore la valeur du lien et améliore de facto votre PageRank.

Pour calculer l’autorité d’un blog, il faut additionner plusieurs éléments. Certains outils SEO nous facilitent à tous la tâche en donnant à chaque site un score représentatif de son autorité. Ahrefs affiche par exemple un DR (Domain rating) qui équivaut au score d’autorité.

Note : indique le score de chaque site sur le fichier Excel et sélectionne les plus élevés.

4.     Analyser la qualité des articles publiés

Les moteurs de recherche privilégient les contenus de bonne qualité.

Les lecteurs adorent les articles bien écrits.

Alors, tu l’auras compris, privilégie les sites qui publient uniquement des articles invités de qualité !

Le contenu doit être pertinent et qualitatif.

3# Contacter les sites sélectionnés

Et pour finir, la dernière étape d’une stratégie de guest blogging réussie est de contacter les sites web que tu viens de soigneusement sélectionner.

La manière dont tu vas les contacter, surtout si ce ne sont pas des partenaires, va impacter leur réponse finale.

Une bonne approche optimise le taux de conversion !

Si les sites web priorisés disposent d’un formulaire de contact, suis simplement les instructions. Au contraire, s’il n’y en a pas, n’hésites pas à passer directement par boîte mail, par LinkedIn, ou via message sur un autre réseau social.

Préparer ton discours commercial

Avant de contacter les sites choisis, tu dois travailler ton approche. Aucun destinataire n’aime recevoir un message générique, redondant et pas personnalisé. Encore moins dans le cadre du guest blogging, ou le destinataire va « courir le risque » de publier sur son blog et faire lire son audience le contenu d’une tierce personne.

Que ce soit par email ou messagerie privée :

  • Commence ton approche par un « bonjour  [prénom du destinataire] » ;
  • Intègre un lien qui dirige vers tes dernières publications afin de prouver ton expertise et ta crédibilité ;
  • Explique clairement comment et pourquoi tu lui envoies ce message ;
  • Donne 2-3 idées d’articles invités.

Envoyer puis…récolter le fruit de ton travail !

Une fois les sites contactés, tu devrais avoir des réponses et des propositions de guest post. Maintenant, il faut les rédiger ! Fait un travail de qualité sur chaque contenu.

Garde en tête que ton contenu de guest blogging doit être :

  • Pertinent ;
  • À forte valeur ajoutée ;
  • Avec un bon appel à l’action pour pousser au clic sur le backlink.

N’oublie pas que ton contenu est égal à une publicité marketing. Mets toutes les chances de ton côté !

Tu as des doutes sur comment rédiger de très bons articles, qui séduira n'importe quel blogueur ? Découvre la méthode exacte ici : Comment écrire des articles de blogs vraiment qualitatifs. 

Conclusion

En conclusion, adopter une stratégie de guest blogging permet d’optimiser son référencement naturel sur les moteurs de recherche. Publier un contenu invité sur un site web de son domaine est un moyen simple et efficace pour atteindre une nouvelle audience et améliorer son trafic.

Voici les points clés à retenir :

  • Les articles invités, aussi appelé « guest post » sont de puissants outils marketing
  • Ils présentent l’avantage d’améliorer efficacement le SEO d’un blog !
  • Il est possible de trouver les sites ou publier ces articles invités en contactant ses partenaires ou en cherchant sur Facebook et Google, ainsi qu’en piochant dans les contacts de ses concurrents
  • L’hôte doit être choisi en fonction de plusieurs critères dont l’autorité de son site
  • Pour simplifier la sélection des blogs à contacter, il est possible de s’aider avec des outils comme Ahrefs ou SEMrush
  • Les backlinks doivent tous être en dofollow pour que Google les prenne en compte
  • Il faut contacter les sites web avec un message de qualité, c.-à-d. accrocheur et claire
  • L’auteur doit réaliser un contenu de guest post qualitatif

Enfin, petit conseil perso : il est essentiel de mettre du cœur à l’ouvrage, surtout pour son blog !

Maintenant, en tant que blogueur, tu as toutes les clés en main pour maximiser le trafic sur ton blog et le faire devenir une référence dans ton domaine !

La meilleure installation de WordPress

Bénéficie d’une installation de WordPress totalement configuré et optimisé. Tu n’auras plus qu’à ajouter tes contenus.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires