creer un blog en tant que freelance pour gagner des clients

Le meilleur moyen de trouver des clients en freelance : créer un blog

Créer un blog pour son activité de Freelance

J’ai démarré mon activité de Freelance en 2017.

Pour tout vous dire, j’ai vraiment galéré les premières années. Ce n’était vraiment pas facile. D’autant que j’exerçais dans un milieu très compétitif : le design.

À cette époque, je n’avais aucune idée de comment me faire connaitre et promouvoir mes services. Et personne dans mon entourage n’avait une quelconque expérience dans l’entrepreneuriat.

Je crois avoir tout testé pour obtenir mes premiers clients :

  • Publicité
  • Prospection
  • Appels téléphoniques
  • Visites physiques
  • Participation à des forums et des groupes sur les réseaux sociaux
  • et… le blogging.

Qu’on se le dise : j’ai réussi à trouver des clients avec quelques-unes de ces méthodes (sauf la publicité et les appels téléphoniques).

Mais en toute franchise, l’une de ces méthodes s’est démarquée, et de loin.

C’est le fait de tenir un blog.

Aujourd’hui, mon blog professionnel qu’est adrienbur.fr m’apporte régulièrement des clients et me permet de faire du business beaucoup plus facilement. Créer un blog a été la meilleure chose qui me soit arrivée pour mon entreprise.

Et ça, alors même qu’il ne performe pas en SEO (je dois faire 200 visiteurs organiques par mois…). Mais je reviendrai sur cette partie un peu plus tard dans l’article, car c’est selon moi le plus beau dans ma stratégie.

J’ai commencé un blog sur WordPress et la création de sites internet en 2018 et un blog sur l’e-commerce en 2019. Un peu par hasard d’ailleurs, car je voulais simplement partager quelques astuces.

L’un m’a apporté des résultats, l’autre non.

La différence entre ces deux blogs ? La qualité de leurs contenus.

Sur mon premier blog, je bloguais comme un amateur. Je n’avais pas les connaissances que j’ai aujourd’hui. Je publiais de manière hasardeuse et, comme on peut l’imaginer, les résultats l’étaient tout autant.

Sur le second en revanche, les choses ont commencé à changer. Au fur et à mesure de mes publications, je développais une réelle passion pour l’écriture et la publication d’articles sur le web.

La passion y est pour beaucoup dans le succès d’un blog. Sans celle-ci, il sera difficile de tenir son blog sur le long terme (du moins si c’est vous qui rédigez).

Je commencer à me former sérieusement au blogging et y appliquère alors toutes les techniques édictées par les gourous du milieu. Beaucoup n’étaient pas/plus pertinents. 

Malgré tout, certains conseils étaient très utiles.

Les résultats ne se firent pas attendre d’ailleurs : je commençais à recevoir des commentaires et des retours par emails à la suite de mes publications. Et mes premiers clients grâce à ce blog…

C’est depuis lors que je me suis dit, qu’un jour, j’aiderai à mon tour un maximum de gens grâce au blogging. Blog Addict en est le fruit.

Mais, comme vous vous en doutez, publier ne suffit pas. Il faut se faire connaitre. Et je compte bien vous donner quelques astuces pour cela.

Ceci étant dit, je dois avant cela vous parler d’un certain nombre de choses.

L’élément qui fera le succès de votre blog de freelance : son contenu

Oubliez ceux qui vous disent qu’il suffit de publier une masse de contenu afin de se positionner sur Google et générer de potentiels clients ultras qualifiés.

C’est un mensonge. Ça ne fonctionne plus.

Vous l’avez compris, je ne vais vous partager aucun hack magique dans cet article. Simplement une méthode éprouvée et qui fonctionne. Et qui fonctionnera sans doute pour toujours.

Ce que vos clients veulent, c’est du contenu de grande qualité, à haute valeur ajoutée.

Pour convertir un visiteur en client, il lui en faut beaucoup. Il faut lui prouver que vous êtes le freelance idéal pour son projet.

Pour cela, il faut donner tout ce que vous avez dans le ventre dans vos publications.

Voici une liste de conseils pour écrire vos articles de blog de freelance :

  • Ne lésinez pas sur les illustrations
  • Donnez juste assez d’informations sur vos stratégies, pour que vos lecteurs puissent se rendre compte de vos compétences
  • Ne vous bridez pas sur le nombre de mots, à condition d’être direct
  • Évitez le remplissage pour “plaire à Google”. Cette pratique n’apporte rien au lecteur et à même tendance à l’ennuyer.
  • Ciblez un mot-clé pour votre référencement et optimisez votre article si possible
  • Employez un vocabulaire adapté à votre cible
  • Usez de storytelling pour capter l’attention de vos lecteurs (un peu comme je l’ai fait pour l’introduction de cet article)
  • Utilisez des techniques de copywriting pour vendre vos services
  • Trouvez un titre accrocheur
  • Faites un maximum de recherche pour être certain de donner des infos pertinentes

Pour vous faire une idée, certains articles m’ont demandé une semaine complète à écrire. Mais croyez-moi, dans la majeure partie des cas, c’est rentable.

De toute façon, si vous débutez et n’avez pas encore de clients, vous avez tout à y gagner en prenant le temps d’écrire des articles de blog.

Pour aller plus loin dans la rédaction web, je vous invite à lire cet article : Écrire un article de blog qui cartonne en 10 points

Le second : votre spécialisation de freelance

L’erreur à ne surtout pas commettre pour votre blog de freelance consiste à y publier tout et n’importe quoi.

Il vous faut vous spécialiser. C’est primordial.

Il faut que la première chose qui vient à l’esprit d’une première visite d’un internaute, soit “ah tiens, il est spécialisé dans ce type de service, c’est pile ce que je cherchais !”.

Prenons un peu de temps pour que tout le monde comprenne bien ce que je veux dire par là.

Admettons que vous vendez des sites internet. À qui vendez-vous ? Je veux dire, quelle est votre cible précise ?

Tout le monde ? Grossière erreur.

En vous adressant à tout le monde, vous ne vous adressez à personne. En fait, c’est une fausse bonne idée. On se dit naturellement que l’on touchera un plus grand nombre de personnes, mais c’est en fait l’inverse. 

Notamment sur un secteur ultra concurrentiel comme la création de sites web ou encore le graphisme.

Pensez plutôt à vous adresser à un segment de votre marché.

Dans le cas d’un service de création de sites internet, vous pourriez par exemple cibler : les avocats, les comptables, les boites de nuit, les boulangeries, etc.

Ayez une idée précise du type d’entreprise que vous souhaitez aider.

Soyez créatifs et adaptez votre offre à cette cible. Vous verrez que votre taux de conversion sera considérablement plus élevé.

Et c’est bien normal. Votre offre est spécialement conçue pour répondre à un besoin très précis.

Pour l’exemple, je me suis spécialisé dans la création de PBN et de relance d’expirés sur adrienbur.fr.

Pour autant, ça ne veut pas dire que ce sont les seules prestations de services que j’opère. Je commence à avoir de plus en plus de demandes de consulting SEO.

Tout ça pour vous dire que se spécialiser, ce n’est pas forcément se fermer des portes.

Petite astuce marketing pour développer votre clientèle : multipliez vos services de niches.

Le troisième : se faire connaitre en utilisant les réseaux sociaux (dans un premier temps)

Précédemment, je vous parlais du fait que mon blog (adrienbur.fr) ne générait que très peu de trafic SEO. De même, ce blog ne génère en moyenne que 300 à 500 visiteurs par mois (ce qui est très peu).

En même temps, je me contente du strict minimum en ce moment 😛

Malgré tout, je reçois régulièrement des emails grâce à lui :

Et encore, je ne vous montre là pas les messages privés que je reçois sur les réseaux sociaux. Qui constituent 80% des demandes de prestations de services que je reçois.

Comment cela se fait-il ?

C’est simple : mon trafic est certes faible mais ultra qualifié.

En fait, j’utilise énormément un réseau social pour partager mes publications.

Ce réseau social, c’est Twitter. C’est une plateforme vraiment très performante pour véhiculer ses idées et donc ses articles. Et comme mon compte twitter est spécialisé sur le référencement naturel, l’intégralité de ces visites est donc ultra qualifiée.

Vous l’avez compris, ma stratégie repose sur la connexion entre mon blog et Twitter.

Tout ceci étant, cela fonctionne également avec Facebook. Comprenez simplement que la manière dont il est possible de promouvoir ses écrits sur cette plateforme est bien différente que sur Twitter. Il vous faudra une stratégie différente, car, bien souvent, les groupes refusent les articles qui semblent être promotionnels.

Maintenant, j’aimerais aborder avec vous la question suivante : pourquoi ne pas se concentrer sur le SEO de mon blog de freelance ?

Le secteur de la prestation de service SEO est très concurrentiel sur Google, voire saturé. Alors, plutôt que de concentrer tous mes efforts sur son référencement, j’ai préféré adopter une stratégie plus accessible.

Et cela a porté ses fruits. Je n’ai quasiment plus besoin de prospecter.

Si vous aussi vous vous trouvez dans un secteur bouché, je vous recommande vivement de réfléchir à des stratégies d’acquisitions autres que le SEO, dans un premier temps du moins.

Car non seulement le SEO n’est pas à la portée de tous, mais en plus il vous faudra déployer des moyens que vous n’avez sans doute pas si vous démarrez votre activité.

Vous pourrez développer ce canal plus tard, quand votre nid sera un peu plus imposant.

Si votre secteur n’est pas très concurrentiel en revanche, comme ce sera sûrement le cas si vous avez suivi mon premier conseil sur la spécialisation, alors foncez ! Le SEO est l’un des meilleurs moyens de générer des prospects de qualité.

Trouver son nom de domaine

C’est la première étape dans la création de son blog !

Vous avez votre idée de service de niche, tentons de trouver le nom de domaine de votre blog à présent.

Pour ma part, je trouve que le plus simple est d’opter pour son prénomnom.fr.

On ne passe pas par 4 chemins, vous êtes freelance dans un domaine en particulier et vous allez faire connaitre votre nom pour cela.

Clairement, on ne peut pas se tromper avec ce genre de nom de domaine.

Pour autant, ce n’est pas adapté à toutes les situations.

Prenons un exemple.

Je suis rédacteur freelance et propose mes services aux restaurants.

Peut-être que dans ce cas, une bonne idée de nom de domaine serait quelque chose du genre : redaction-restaurant.fr, redacteur-restaurant.fr, redac-resto.fr

En utilisant cette stratégie, votre potentiel de multiplication de services de niches est presque illimité.

Un site/blog de niche par service proposé et par cible.

En fonction de leurs résultats, travaillez à fond ceux qui vous apportent quelque chose et laissez tomber les autres. Appliquez la règle 80/20 afin de maximiser vos résultats.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les noms de domaine, cet article devrait vous plaire : Le guide complet pour choisir le nom de domaine idéal pour son blog

Choisir sa plateforme de Blogging

Maintenant, il s’agit de mettre votre blog de freelance en ligne !

Pour cela, il va falloir sélectionner avec soin la plateforme que vous allez utiliser pour l’héberger.

En effet, si vous êtes photographe, vos besoins ne seront pas les mêmes que si vous êtes un coach de sport ou un développeur informatique.

Heureusement, ce ne sont pas les plateformes de blog qui manquent sur le web.

Voici quelques pistes :

  • WordPress.org est le CMS le plus utilisé au monde pour monter des sites web. Il a initialement été conçu comme un outil de blogging. C’est celui-ci que vous devriez privilégier sur vous souhaitez une grande personnalisation. Il vous faudra un hébergement web.
  • Wix, qui est une SaaS, permet à n’importe qui de créer un site web ou un blog très facilement. Comptez environ 25€/ mois pour y connecter votre nom de domaine et ne pas avoir de pubs.
  • Bloggi.co est une petite plateforme de blogging très minimaliste, qui n’a pas grande ambition autre que de vous permettre de publier vos contenus. 9$/mois. Je trouve ça assez cher pour les services proposés mais, je trouve la plateforme sympa quand même.
  • Joomla, CMS se rapprochant de WordPress. Même requis que ce dernier, à savoir un hébergement web et un nom de domaine.

Dans la majeure partie des cas, je vous conseille d’utiliser WordPress. Il est puissant et offre de nombreuses possibilités de personnalisations et de fonctionnalités.

Le design de votre blog n’est pas très important

Un point dont j’aimerais aborder avec est le visuel de votre blog.

Je sais que, lorsque l’on se lance, on aimerait que tout soit parfait dès le début. Des fois, ça peut vraiment nous jouer des tours et faire en sorte qu’on mette des mois à se lancer.

Ne vous prenez pas trop la tête avec le design de votre blog. Ce n’est pas ça qui importe vraiment. Tant qu’il ne fait pas mal aux yeux, ça ira très bien.

Gardez le focus sur votre contenu et sa valeur apportée. C’est qui est vraiment important.

Que votre blog soit joli ou moche, c’est son contenu qui fera que la majorité de vos potentiels clients vous contactent pour travailler avec vous.

Conclusion

Pour conclure, j’espère avoir pu vous faire comprendre à quel point un blog peut être bénéfique pour les freelances. Trouver des clients n’est pas facile, mais avec les bonnes méthodes tout est possible. Surtout avec le blogging, vous l’avez compris.

N’oubliez pas que la raison numéro une du succès de votre blog, c’est son contenu. Si vous avez une offre adaptée à votre cible, vous signerez facilement. J’irai même jusqu’à dire que tous les freelances devraient avoir leur blog si tant est que l’écriture ne leur soit pas désagréable !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email
Blog Addict

BlogAddict.fr est né de ma volonté à partager au plus grand nombre ma vision du blogging et des moyens possibles pour y gagner sa vie. Certains réussiront, d'autres échoueront.
Pas de bullshit ici.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires